samedi 8 septembre 2012

Nice : le passage du Grand Bleu à l'apnée moderne…


D'aujourd'hui au 15 septembre, Nice accueille les Championnats du monde d'apnée par équipe. L'organisation de cet événement à cet endroit ne relève pas du hasard. Petit historique…

On peut dire que l'apnée moderne apparaît à Nice, vers 1990, de la volonté de Roland Specker, champion d'apnée en lac, et Claude Chapuis, recordman d'apnée statique. 
Le Grand Bleu est sorti deux ans plus tôt. Les deux Français font partie d'une nouvelle génération de plongeurs, qui succède à celle de Jacques Mayol et à Enzo Maiorca, dont Luc Besson s'est inspiré. Le film a popularisé la discipline qui était jusque là confidentielle. Partout dans le monde, des apnéistes de plus en plus nombreux réalisent de plus en plus de performances… Mais de manière "anarchique". Les accidents de plongée sont nombreux. 

Roland et Claude, qui organisent des stages d'apnée à Nice, ne partagent pas cet esprit "trompe-la-mort" ou inconscient qu'ont souvent les enfants du Grand Bleu. Eux réalisent qu'il est temps d'encadrer la pratique, de promouvoir la sécurité et d'imposer des critères pour les records. Le 2 novembre 1992, Roland - et un cercle d'amis à l'esprit novateur dont le Niçois Loic Leferme - crée l'AIDA, l'association internationale pour le développement de l'apnée, sorte de "fédération" de la discipline.

A l'époque, Claude Chapuis organise aussi à Nice des mini-compétitions d'apnée. Il rêve de monter un Championnat. Aidé d'apnéistes dont l'Italien Umberto Pellizzari, il rédige le règlement d'un Championnat du monde par équipe. Première édition, en octobre 1996… à Nice. C'est la naissance de l'apnée de compétition, qui ne cessera de se développer, structuré par l'AIDA. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire