vendredi 21 septembre 2012

Les adieux d'Alain Bernard à la natation


Ce soir, le Cercle des Nageurs d'Antibes affiche complet pour une grande fête dont le programme est tenu secret ! C'est le jubilé de trois nageurs : Christophe Lebon, Boris Steimetz… et surtout Alain Bernard.  

Le sprinteur de 29 ans a participé, lors des Jeux olympiques de Londres, à sa dernière course internationale. Ce soir, il met donc fin à une carrière de 15 ans.


A son palmarès, 4 médailles olympiques
- l'or au 100 m des JO 2008
- l'argent au relais 4x100m des JO 2008. L'une des images les plus douloureuses, où, dernier relayeur, il est devancé par les Américains de 8 centièmes à la touche…  
- le bronze au 50 m des JO 2008
- l'or au relais 4x100m des JO 2012, où il participe aux séries mais pas à la finale
Il a aussi eu 6 médailles en championnats du monde.


Que va faire désormais Alain Bernard ? Non seulement il range le bonnet, mais aussi le képi. Il devrait résilier d'ici à la fin octobre son contrat avec la Gendarmerie Nationale. Il a renoncé à y devenir pilote, un engagement "pas fait pour lui".
Il a été embauché par Homair, groupe n°1 européen de l'hôtellerie de plein-air. Dans les trois prochaines années, il va encadrer les animateurs des villages-campings, qui doivent organiser les activités de natation, d'aquagym et de secourisme pour le public.

Alain et Denis à l'Elysée, lundi ©facebook A. Bernard
Changement de cap aussi pour Denis Auguin, son fidèle entraîneur. Début juillet, à l'open EDF de Paris, il avait évoqué ce tournant. Lui va devenir directeur général du club d'Antibes.
« Entraîner Alain, je savais que c'était un job à durée limitée ! On a toujours fonctionné en sachant que ça allait s'arrêter. Et finalement, c'est une fierté d'avoir su anticiper ça dans nos vies. S'il me rappelle dans deux ans en voulant reprendre, je lui dirai "Va te faire voir, laisse-moi tranquille sur mon bateau !" De toute façon, à cause de notre amitié, on était arrivés à la limite de notre relation entraîneur-entraîné. »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire