dimanche 29 juillet 2012

Coralie Balmy enfin sous les projecteurs


Angers décembre 2008 @ P. Leroy
J'aime la natation mais je suis loin de pouvoir me revendiquer comme spécialiste. En 2008, quand je suis allée aux Championnats de France en petit bassin à Angers, premier grand rendez-vous post-Pékin, j'avais "craqué" pour Coralie Balmy. Je me souviens avoir écrit son portrait pour le journal Mon Quotidien en misant sur elle comme athlète de l'année 2009. Son talent, son joli minois, sa relation avec Alain Bernard… j'avais l'impression que beaucoup de choses en elle pouvaient attirer l'attention.

Les années qui ont suivi m'ont plutôt donné tort. La nageuse reste une discrète. Elle s'entraîne avec Franck Esposito à Antibes, un club moins exposé médiatiquement que ses cousins sudistes, Nice ou Marseille. Depuis 2003, sa spécialité est le demi-fond : le 400 et le 800 m nage libre, moins populaires que le sprint. Côté palmarès, ses places d'honneur (au 400 m : 4e aux JO 2008, 5e des Mondiaux 2009) l'ont tenue à l'écart des caméras, plus souvent tournées vers Laure Manaudou à une époque, ou Camille Muffat aujourd'hui. De plus, cette jeune femme n'est pas du genre à se mettre en avant. Réservée, elle est simple et proche de la nature, comme le prouve la formation qu'elle a suivie pour le diplôme d'auxiliaire en santé animale. 

© FFN
Mais, à 25 ans, les choses pourraient enfin changer à Londres. Il y a quelques semaines, déjà, Coralie avait remporté un titre de championne d'Europe sur le 400m. "Cela m'a mis vraiment en confiance pour les JO, disait-elle à Paris, début juillet, en conférence de presse. Je suis plus déterminée qu'en 2008. Cela peut permettre d'aller jusqu'à la touche. Mon but, c'est d'avoir au moins une 4e ou une 5e place". La différence, c'est l'expérience, qui lui permet d'avoir moins peur. "Aujourd'hui, j'ai davantage conscience des choses. En étant plus jeune, on prend les choses comme elles viennent. En vieillissant, on se dit qu'on n'aura plus de prochaine fois…" Confiance et maturité, un cocktail qui peut faire très mal. 


mise à jour au mercredi 1er août : après sa finale en 400m, Coralie a été médaillée de bronze au relais 4x200m et courra demain matin les séries du 800m.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire