mardi 14 février 2012

L'escrimeur Bolade Apithy : "Quand je suis amoureux, je plane sur la piste"

En ce jour de Saint-Valentin, je voulais faire un petit article décalé sur l'influence de l'amour sur les performances des sportifs… J'ai envoyé des questions par mail à plusieurs champions ou championnes pour avoir des points de vue et des récits différents. Mais le sujet est trop intime, l'approche par écrit délicate, alors je suis presque bredouille sur cette requête ! 



Seul sportif à avoir répondu : l'escrimeur Bolade Apithy. Il a accepté que son témoignage, unique donc, soit publié.

Lorsque tu es amoureux, ta motivation et ta concentration sont-elles perturbées?  
Quand je suis amoureux, je me sens mieux dans ma tête, donc forcément cela rejaillit sur mes performances. Je me sens plus léger, je plane sur la piste. J'essaye au maximum de ne pas être perturbé lorsque ça ne va pas dans mon couple. Cependant, c'est difficile de faire abstraction du négatif quand tu le vis au quotidien. C'est pour ça que, dès que ça ne "coule" plus avec une partenaire, je préfère mettre un terme rapidement à la relation pour ne pas être pollué. 

Le fait d'être amoureux t'a-t-il déjà fait perdre ou gagner une compétition ?
En fait, je ne parle pas trop à mon amoureuse avant les compétitions. J'ai peur justement de l'engueulade juste avant… donc j'esquive. Le fait qu'elle soit proche de moi et me soutienne au quotidien est une belle preuve d'amour. Mais avant la compète, j'essaye de ne pas penser à autre chose pour limiter les facteurs extérieurs. 


Comment les rapports sexuels agissent-ils sur  ton physique de sportif ? Les évites-tu à la veille des compétitions?
Le sexe ne me fatigue pas, ça me booste. En fait, si je suis fatigué, je vais m'endormir normalement avant la compète. Si je n'arrive pas à m'endormir… autant en profiter pour se faire plaisir!! Je n'évite jamais une partie de jambes en l'air... c'est trop bien et je n'aime pas m'en priver!! La frustration n'est pas bonne. Il faut être bien dans sa tête donc si on pense à toutes les filles qu'on croise, ça ne le fait pas trop!

© Photos du facebook "En route vers Londres" - 16.01.2012 - Studio Présentation Nouvel Athlète FSASPTT - Fred Porcu / Icon Sport 

Rappel : Bolade Apithy, 26 ans, est vice-champion d'Europe 2011 de sabre. Il se prépare pour les JO, pour lesquels il veut se qualifier en individuel et en équipe. Il fait partie du programme "En route pour Londres" qui suit 6 athlètes de la fédération sportive des ASPTT. 


1 commentaire:

  1. Interview sur un sujet encore pas souvent traité! Et ceci de manière soft et pas vulgaire et intéressant malgré tout! Merci

    RépondreSupprimer