mardi 6 septembre 2011

Christian Maldamé : "L'apnée, c'est se laisser couler et se sentir poisson parmi les poissons"

Christian Maldamé est l'un des meilleurs  apnéistes français. Il est sélectionné pour les prochains Mondiaux (15-25 sept.) à Kalamata, en Grèce. 
Enfant de Nice et Grenoble, aujourd'hui installé à Genève, Christian possède à 40 ans un palmarès épais dont un titre de champion du monde par équipe 2008. 
Il affiche 75 mètres en poids constant sans palmes et 97m avec. Des records qu'il rêve d'améliorer… Interview.

= Comment s'est passé ton entraînement ces dernières semaines ? 
Plus compliqué que d'habitude ! En été, je m'entraîne beaucoup en lac. Mais cette année, la météo a été mauvaise. Les eaux étaient froides et le temps orageux, et il était plus difficile de trouver des compagnons d'entraînement pour assurer la sécurité. Heureusement, j'ai pu faire un séjour en mer Rouge début juillet et une semaine sur Nice où j'ai réalisé de belles profondeurs, au-delà des 80m avec palmes, pour acquérir un bon capital confiance.

= Tu as déjà de l'expérience en championnats… Que recherches-tu en y participant à nouveau ? 
C'est une occasion unique de rencontrer le gratin mondial de l'apnée, de se confronter à eux, et d'apprendre encore et encore des petits détails qui font la différence ensuite. C'est toujours un plaisir pour moi d'y participer. Cette année, mon objectif principal est de passer la barre des 3 chiffres pendant ces championnats : plus de 100m à la palme. Une performance que très peu d'apnéistes ont réussi dans le monde.

= Comment as-tu découvert l'apnée ?
 Tout jeune, avec masque, palmes et tuba sur les bords de la Méditerranée ! Puis les récits des premiers grands apnéistes (Jacques Mayol, Enzo Maiorca, ...) ont été mes lectures favorites. Le film Le Grand Bleu m'a fait prendre conscience que je n'étais pas le seul à ressentir ce plaisir de l'apnée sous l'eau. Dès que j'ai pu trouver un club d'apnée, je m'y suis inscrit... 

= Quelles sont tes sensations quand tu plonges ? Et quelle importance tient le décor ?
Je plonge dans tous types de conditions : eaux salées, douces, froides, chaudes… et je prends du plaisir dans chacune de mes plongées. Etre dans l'eau, en apesanteur, libre de tout équipement encombrant, glisser et se laisser couler, chuter, se sentir poisson parmi les poissons, ce sont des sensations magiques qui apaisent et rendent humble vis à vis de la nature et de ses richesses.


= Tu es présenté comme le premier Français à avoir franchi l'arche de Dahab, en Egypte. De quoi il s'agit ? 
C'est une particularité géologique unique : un tunnel de corail de 30m de long qui relie le bluehole de Dahab à la mer Rouge. Ce tunnel se situe à 55m de fond. Il faut donc descendre à 55m, traverser ce tunnel de 30m, puis remonter les 55m, en se propulsant par ses propres moyens et avec des conditions de sécurité "limite". C'est un gros challenge qui nécessite de l’expérience et un haut niveau en apnée ! Le spectacle et les lumières sous l'eau sont absolument incroyables et uniques... 



Toutes les façons de suivre Christian :
• Son site officiel: http://www.underwaterfly.com/ (avec son palmarès complet, des news, des infos sur des stages qu'il organise…)
• Son club: http://www.dauphins.ch/


Je dédie ce billet à Fanny, fana de plongée, décédée il y a un an. Elle ne peut plus être poisson parmi les poissons… mais sera toujours un ange parmi les anges.

A suivre dans quelques jours: le portrait d'un autre membre de l'équipe de France, Morgan Bourc'his.

© Toutes les photos : Christian Maldamé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire