dimanche 14 août 2011

Tony Parker : "ça prend du temps de construire un collectif"

Photos de l'entraînement au stade Pierre-de-Coubertin et propos recueillis en conférence de presse dimanche 14 août à Paris.



Exemple. «Après le match perdu contre l'Espagne, mardi, j'ai été déçu. Ça a été un réveil. Je me suis promis de m'entraîner encore plus dur pour emmener les autres, d'être irréprochable sur l'engagement. C'est à nous, leaders, de montrer l'exemple.»

Collectif. «Notre équipe est jeune. Ça nous prend du temps de construire un collectif. On doit combler nos lacunes. En jouant contre l'Espagne, Joakim Noah n'avait que 3 jours d'expérience avec nous ! Il ne connaissait pas tous les systèmes de jeu.» 

JO. «En 2004 et 2008, on ne s'est pas qualifiés parce que le basket, ça se joue à rien. Les Euros sont toujours d'un niveau très élevé, presque plus que des Mondiaux ou les JO. Il faut qu'on retrouve notre point fort : on est l'une des meilleures défenses européennes. J'espère que la roue va tourner et qu'on aura un peu de chance aussi, car il en faut. On a une équipe très motivée et talentueuse cette année, on tous envie de bien faire.»

Jeunes. «On a tous très envie d'aller aux JO mais je ne veux pas croire que c'est ma dernière chance. On n'a pas 40 ans quand même ! Même si Boris Diaw a quelques cheveux blancs (rires)… ce n'est pas la fin. »

Coach. «Moi des problèmes avec le coach ? Non ! Je n'ai jamais eu de soucis avec mes coaches, je les respecte : je ne leur réponds pas, je fais ce qu'ils me demandent. Vincent Collet est un très bon technicien et j'ai hâte de continuer à travailler avec lui.»

D'après l'équipe mag d'hier, Tony Parker est n°8 dans le classement des sportifs préférés des Français. Je lui ai demandé pour qui il aurait voté, lui. Réponse : Thierry Henry. «Parce que j'ai toujours apprécié le sportif. Et maintenant que je connais l'homme dans la vie, je l'apprécie encore plus.»











© Toutes les photos : Pauline Leroy - droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire