mardi 2 août 2011

Swimming blues



Depuis hier, Spoportivement fait une mauvaise descente. Overdosée au chlore de Shanghai pendant 8 jours, que je n'ai pourtant respiré que par télé interposée, j'ai du mal à sortir du bain. Déprime assurée. Je bois la tasse, tchin tchin.
Mais bon, il y aura d'autres compétitions, d'autres rendez-vous avec la natation… comme les Championnats de France de mars 2012, à Dunkerque. Ils seront qualificatifs pour les JO et je compte bien m'y rendre !

En attendant, petit bilan : pourquoi j'ai autant aimé ces Mondiaux ?

Parce que c'était très excitant de visionner le matin, au petit déjeuner et en pyjama, les séries enregistrées en pleine nuit sur FranceÔ. 

 Parce que c'est émouvant de voir une nageuse togolaise, une nageuse mauritanienne et une nageuse ghanéenne disputer le 50 mètres, même dans un temps de 100 mètres.

 Parce que je me suis régalée, matin, midi et soir et souvent même au bureau, en lisant le style informé, décalé et original du blog Le grand bain en avant.

 Parce que, étant donné que j'ai regardé toutes les finales sur la télé du bureau le midi, je n'ai pas mis le son pour ne pas déranger les collègues. Ressentir l'émotion pure sans les commentateurs pour la suggérer… le pied !

© www.ryanlochte.com
 Parce que je sais désormais que Lochte, finalement meilleur que Phelps, se prononce lokti.

 Parce que c'est quand même vachement beau, la nage. Et c'est tellement facile… C'est vrai, ce n'est pas comme si ça demandait des heures et des heures d'entraînement, parfois le matin tôt!

 Parce que je kiffe Amaury Leveaux, qui a joué les consultants de luxe sur plusieurs médias… et fait une petite participation ici.

 Parce que j'ai bien aimé ricaner devant les larmes de Cesar Cielo puis lire assidûment les débats passionnés sur la question «étaient-elles sincères ?»

L. Cseh, © Arena



 Parce que j'aime la bouille d'extra-terrestre de Laszlo Cseh.

 Parce que j'ai adoré voir Camille Lacourt et Jérémy Stravius réaliser un scénario que j'avais évoqué à une amie un quart d'heure avant. En allant acheter un sandwich (ok j'avoue, c'était pendant le 1500 mètres des filles), j'ai dit «ils pourraient arriver premiers ex aequo…». Ils l'ont fait ! Et si je dis «ce serait bien de gagner au loto» ?

 « Aujourd'hui, Fred Bousquet pouvait avoir une médaille au 50m mais hier, il a oublié de nager vite en séries alors il a été éliminé. VDM. »

 Parce que c'est viril, un homme qui a les crocs (cf  Yannick Agnel sur le 200 mètres).


 Parce que c'est reposant, l'eau, le bleu, la vie !

 Parce que, si on ne chronomètre pas au millième de seconde en natation, c'est parce que les murs des piscines ne sont pas droits.

 «Cette semaine, Camille Muffat a eu 2 médailles de bronze mais comme elle voulait mieux, elle boude. VDM»





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire