vendredi 29 juillet 2011

Neymar, le nouveau bad boy surdoué du foot brésilien

© www.neymaroficial.com/Multimidia
Neymar da Silva Santos Junior.
Attaquant brésilien.
Né le 2 février 1992 à Mogi das Cruzes.
1,74 m, environ 60 kilos.
La prochaine Coupe du monde de foot aura lieu dans son pays dans 3 ans et il pourrait en être l'énorme star. Neymar, 19 ans, est le phénomène à la mode, déjà aboudé par Pelé et comparé à Ronaldo et Robinho. Plusieurs clubs européens se l'arrachent.  


Ses atouts. Mercredi, Neymar a marqué un but (ci-dessous) en éliminant seul, de son simple jeu de jambes, au moins 4 défenseurs adverses… Un but révélateur de ses points forts : vitesse, qualité de dribble exceptionnelle, sens du placement, frappe précise… issus de sa culture futsal. En jouant, enfant, au foot de rue dans les terrains vagues de la région de Sao Paulo, Neymar a sans doute développé cette audace et cette capacité à créer des ouvertures là où personne n'en voit !


(vidéo : but lors du match Santos-Flamengo, mercredi 27 juillet)



© www.neymaroficial.com/Multimidia
Dans son palmarès.  Il a signé son premier contrat à 14 ans, avec le Santos Futebol Clube, l'équipe-phare de l'Etat de Sao Paulo, le club de Pelé entre autres. Neymar y est professionnel depuis 2009. Bilan : 137 matchs, 69 buts. Déjà, il a glané le titre de meilleur joueur du championnat de Sao Paulo (remporté 2 fois), de ballon d'or brésilien et il vient de gagner la Copa Libertadores (coupe des clubs sud-américains).
Il a aussi marqué une dizaine de buts avec les sélections nationales en moins de 17 et moins de 20 ans : il a gagné la Copa Sudamericana avec cette dernière en 2011. Il a intégré la Seleçao élite pour la première fois le 10 août 2010 et a déjà marqué 5 buts avec elle…


Marketing. Résultat, on voit Neymar partout. Dans toutes les rumeurs et les surenchères de mercato. Si certains le poussent à aller jouer au Real Madrid, d'autres clubs comme Chelsea ou le Barça lorgnent sur lui. Mais il pourrait rester au Santos encore une ou deux saisons… Neymar n'est pas à plaindre au Brésil. Il est blindé de contrats publicitaires, certains avec de grosses écuries comme Nike, Redbull, Panasonic… On dit qu'il touche 2 millions d'euros par an.


© Rafael Ribeiro - CBF
Explosif. De toute façon, pour venir en Europe, il faudra qu'il se calme ! Son père le définit comme "un volcan en éruption". Avec sa crête blonde d'Iroquois et sa capacité à s'énerver sur les terrains, collectionnant ainsi les cartons - 23 jaunes et 1 rouge rien qu'en 2010, déjà 9 jaunes et 1 rouge cette année- , Neymar a en effet une personnalité sulfureuse. Et de l'influence. Quand il a eu un contentieux avec son entraîneur Dorival Junior, qui lui avait refusé de tirer un penalty, c'est le coach qui a démissionné. 


(vidéo : exclu d'un match en avril après avoir fêté un but en portant 
un masque à son effigie…)



Et la morale ? En dehors des terrains, Neymar multiplie également les frasques. Un journal sportif l'a accusé d'avoir, avec certains de ses coéquipiers, fréquenté des prostituées. Début mai, devancé par la presse peuple, le jeune joueur de 19 ans a dû avouer publiquement qu'il avait mis enceinte une mineure de 17 ans. «Les deux familles – la mienne et celle de la future mère – ont parlé et sont prêtes à nous aider à mettre le bébé au monde, en lui donnant toute l’assistance nécessaire et la meilleure structure possible. Je demande à Dieu de bénir la vie de mon enfant», annonçait son communiqué officiel. Avoir un enfant hors-mariage ne colle pas avec les valeurs morales chrétiennes importantes dans son pays! Mais Neymar est fidèle à l'église évangéliste, à qui il reverse 10% de son salaire. Il semble avoir évité le scandale…


(vidéo : 10 dribbles)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire