jeudi 16 juin 2011

Christophe Lemaitre : "Une médaille, on la garde toute sa vie. Pas un record"

© DPPI - via Asics - Montreuil 7 juin 2011
Le 7 juin, Christophe Lemaitre, 21 ans, a battu son record de France du 100 m en 
9,96 secondes, lors d'un meeting à Montreuil. Une perf liée à ses progrès depuis la saison dernière: puissance renforcée (il a pris
2 kilos), technique plus fluide, meilleur départ, meilleure fin de course… 

2 jours après, lors d'un moment libre, il a accepté de répondre au journal l'actu, quotidien pour les 14-18 ans édité par ma boîte, Playbac. J'ai réalisé cette interview, au téléphone, pour dépanner une collègue. Verdict : Christophe est un gars simple. J'ai l'impression qu'il a de la personnalité cachée derrière sa très grande réserve.

© P. Leroy - Euros indoor, Bercy mars 2011
Ado, étais-tu déjà sportif ?
Je faisais du sport comme tout le monde. Je pratiquais un peu de hand, de foot, de rugby… Mais mes profs et mes copains d’entraînement me disaient que je courais vite.

Tu étais le plus rapide des terrains…
On peut dire ça comme ça ! En tout cas, c'est pour cette raison que je me suis mis à l’athlétisme (ndlr : il y a 5 ans).

Avais-tu de bons résultats scolaires ?
J’étais dans la moyenne. Aujourd’hui, je poursuis mes études : en prépa intégrée d’ingénieur, dans l’énergie et l’environnement.

On te connaît peu. Qui es-tu en dehors des pistes ?
Je suis comme tout le monde. Je regarde la télé, je surfe sur Internet et je sors avec mes amis.

Pas de passion cachée ?
Non !

Ta médiatisation, tu la vis comment ?
Bien… Après Barcelone (ndlr : 3 titres de champion d'Europe dans l'été 2010), ça a été très vite. Il m'a fallu un peu de temps pour m'accommoder. Mais une fois qu'on s'habitue, on y prend goût…

Tu y as vraiment pris goût ? Tu aimes ça, les interviews ?
Tant que ce n'est pas plusieurs fois par jour ni tous les jours, je les prends bien… Mais je trie un peu les sollicitations, pour me protéger.

© DPPI - via Asics - Montreuil 7 juin 2011
En affrontant des stars internationales du sprint comme Usain Bolt ou Asafa Powell, as-tu cherché à les imiter ?
Non !  A chacun sa technique. Je ne cherche pas à les copier. Mais se frotter à eux donne une chance de progresser. Ça me permet d’avoir des points de repère, d’essayer d’améliorer mon propre record…

Parfois les nouveaux performeurs de l'athlé français sont attirés à Paris… Toi, tu t'entraînes toujours avec Pierre Carraz à Aix-les-Bains. Cette fidélité est importante pour toi ?
Je reste dans ma région car je me m'y sens bien. Et Pierre est un coach avec qui je m'entends bien. Je n'aurais jamais progressé autant avec quelqu'un d'autre. Il est très pro, il a 50 ans d'expérience ! Il sait parfaitement ce dont j'ai besoin. En tant qu'homme, je le respecte aussi : il a de l'autorité et du charisme.

Quel genre d'athlète es-tu à l'entraînement… plutôt docile ?
Oh, quand il le faut, j'exprime mon point de vue ! Mais en général, je ne rechigne pas à faire ce que l'on me demande.

© P. Leroy - Euros indoor, Bercy mars 2011
Il y a des Mondiaux cette année et des JO l'an prochain. te fixes-tu des objectifs ?
Oui. Pour les Mondiaux : j'aimerais être en finale des 100 et 200 m, puis finir dans les cinq premiers, et monter sur le podium du relais 4 x 100 m. A Londres, je voudrais décrocher une médaille olympique. C’est possible seulement si je continue à progresser.
Si tu devais choisir entre un record du monde et une médaille dans un grand championnat, tu choisirais quoi ?
(sans hésiter) La médaille !
Pourquoi ?
Parce qu’une médaille, on la garde toute sa vie. Pas un record !
Programme prévisionnel de Christophe dans les semaines à venir 
Ce week-end : 100 m et 200 m aux Championnats d'Europe par équipes à Stockholm 
30 juin : meeting Athletissima* de Lausanne  
8 juillet : meeting Areva* au Stade-de-France (avec une lutte annoncée contre Usain Bolt sur 200 m)
25 juillet : meeting Herculis* de Monaco
28-30 juillet : championnats de France à Albi
Août : entraînements
27 août-4 septembre : championnats du monde à Daegu, en Corée du Sud


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire