dimanche 20 mars 2011

Yannick Agnel : pouvoir dire "je l'ai fait" plutôt que "j'y étais"

Au moment où j'ai pris des nouvelles du nageur Yannick Agnel en début d'année, j'en ai profité pour lui poser de nouvelles p'tites questions…


Je publie ses réponses à l'approche des Championnats de France, du 23 au 27 mars, à Strasbourg. La compétition est sélective pour les Mondiaux de cet été à Shangai. Yannick sera, a priori, engagé en nage libre, en 100m, 200m et 400m.


Dans ton sac, il y a…
«Je n'emmène jamais de grigri ou de choses dans le genre, parce que je n'en ai pas. Ensuite, j'évite de trop miser mes courses sur des choses matérielles et surtout psychologiques, alors que je pourrais aisément m'en passer...»

Juste avant d'entrer en piste…
«Je n'ai pas de cri de guerre particulier, mais des pensées, énormément. Je suis assez fan de la méthode Coué, et donc ça ressemble assez à un martèlement de : "Je suis le meilleur, je suis le meilleur, je suis le meilleur..."
Cependant, je ne me prends pas trop la tête avec ça, le sport et la course c'est avant tout un évènement festif, il faut donc vivre l'instant et pouvoir dire "Je l'ai fait" plutôt que "J'y étais" !»

Si tu avais un super-pouvoir…
«Le super-pouvoir qui guérirait la famine dans le monde entier...»



Mise à jour des résultats 
• le mercredi 23 mars, au 400 m : Yannick est champion de France + recordman de France en 3'43''85 + qualifié pour Shanghai
• le vendredi 25 mars, au 100 m : 3e du 100 m
• le samedi 26 mars, au 200 m : Yannick est champion de France + recordman de France en 1'45''47 + qualifié pour Shanghai

3 commentaires: