mardi 11 janvier 2011

la p'tite info glanée sur… Thibaut Fauconnet

Le short track, c'est du patinage de vitesse, sur piste courte : un anneau long d'un peu plus de 110 mètres. L'info pourrait paraître fade si la France n'avait pas, dans cette discipline, un représentant de talent: Thibaut Fauconnet, 25 ans, originaire de Dijon.
Il s'entraîne à Font-Romeu avec des coachs coréens (voir à ce sujet le reportage de Tout Le Sport).




Plusieurs fois médaillé lors de championnats de France et d'Europe, Thibaut vient de remporter ses premières courses de Coupe du monde (en octobre, à Montreal et à Québec, sur 1000 mètres).
Ce mois-ci, 2 grands rendez-vous l'attendent : les Championnats d'Europe de Heerenveen, aux Pays-Bas (14- 16 janvier) et les Championnats du Monde Universitaires à Erzurum, en Turquie (26-30 janvier).


Pour faire connaissance avec lui, mes petites questions habituelles…



Sa chanson préférée ?
«Je n'en ai pas, car j'écoute peu de musique. Mais j'embête mes coéquipiers avec la musique de Top Gun car on l'a regardé il y a peu de temps et j'ai trouvé ce film tellement ringard qu'il en devenait génial ! Voilà pour l'histoire !»

Un autre sport où il aurait aimé être pro ?

«J'aurais aimé jouer au rugby, d'ailleurs j'ai joué parfois durant mes mois de vacances. En fait, j'aime surtout l'ambiance et le sport d'équipe, ça me change de mon sport habituel.»

Qui est ton héros ? Quelqu'un qui t'inspire ou te guide ?
«Je n'ai pas vraiment de modèle. Mais, pour mon héros préféré, comme je suis resté un grand enfant et que je lis énormément de bandes dessinées… je dirais le pirate Long John Silver, celui de la BD plus ou moins 
tirée de "L'île au trésor".»


© photos tirées du facebook de Thibaut avec son autorisation… Celle de compétition a été prise par Pascal Hebert - http://instant-annee.over-blog.comhttp://www.facebook.com/pages/Pascal-Hebert-photography/134363759915408




Mise à jour des résultats : Thibaut a été sacré champion d'Europe toutes distances après avoir remporté les 4 épreuves : 500, 1000, 1500 et 3 000 mètres !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire