samedi 15 janvier 2011

de nouvelles p'tites infos glanées auprès des snowboardeuses

Les Championnats du monde de snowboard se déroulent toute la semaine à La Molina, en Espagne. C'est l'occasion pour moi de prendre des nouvelles de 2 filles de l'équipe de France de snowboardcross : Déborah Anthonioz, 32 ans, médaillée d'argent aux JO de Vancouver. Et Claire Chapotot, 20 ans. Leur clan est surnommé Oestro Team… Suivez-le ici

La semaine dernière, elles étaient en stage aux Deux-Alpes. Après 7 heures de bus vendredi, elles sont arrivées à destination dans les Pyrénées espagnoles. Elles seront en lice lundi en qualif et mardi en finale.

Voici leurs réponses à de nouvelles p'tites questions !

Dans mon sac il y a…
Déborah : «Un collant. J'ai été un peu superstitieuse dans le passé. Je voulais passer au-dessus de ça mais l'année dernière, en rentrant des Etats-Unis, ma valise a été perdue par la compagnie aérienne. Un copain m'a prêté des fringues et, dans le lot, il y avait son collant 2 fois trop grand pour moi ! Je l'ai mis pour les JO et depuis, je lui ai rendu toutes ses affaires… sauf le collant que je garde. Je le mets à toutes les courses, pour qu'il me porte chance. Merci Bat!!!»
Claire : «Je suis assez superstitieuse. Pour la compète, je porte tout le temps les mêmes chaussettes, les mêmes gants. Même train-train... Pour le reste, c'est secret ;)»

Juste avant d'entrer en piste…
Déborah : «On a un cri de guerre pour toutes les filles du team. Celui des oestros. Avant la course, on joint nos mains et ça fait "oestro, oestro... gène !"» 
Claire :  «Sinon, on a un autre cri de guerre pour s'encourager, mais très difficile è expliquer: ooooooOOOOOO O O O O O O, voilà ce que ça peut donner si je l'écris (rires)»

Un héros ? Quelqu'un qui t'inspire ?
Déborah : «C'est Karine Ruby qui m'a montré la voie, c'était mon amie et une grande championne. On a habité ensemble et j'ai compris que ça impliquait beaucoup de sacrifice et de travail mais que ça en valait la peine.»
Claire :  «Mon idole est Karine Ruby. Pour son parcours exceptionnel et la femme qu'elle était.»
Je rappelle que Karine Ruby était une très grande snowboardeuse française : championne olympique 1998, 6 fois championne du monde et multiple médaillée, détentrice de 67 victoires en Coupe du monde… Elle avait mis un terme à sa carrière après les JO 2006 et, désirant s'éloigner de la compétition, suivi une fomation de guide de haute-montagne. Elle s'est tuée dans le massif du mont Blanc en mai 2009, après une chute dans une crevasse, à 31 ans.

Photo de Déborah : Pauline Leroy. Photo de Claire : prise sur son site Internet © Yoann Lacheteau http://www.yoyo73.book.fr.


mise à jour des résultats : Claire a fini 6e et Déborah a chuté en quarts (13e). Leur copine Nelly Moenne Loccoz rapporte une belle médaille d'argent !

1 commentaire: