dimanche 12 décembre 2010

Peyo, un Lizarazu qui surfe debout à la rame

Peyo Lizarazu, 35 ans, a un nom de famille célèbre: il est de 6 ans le cadet de Bixente. C'est sur les vagues qu'il s'est fait un prénom. 
Il a commencé à surfer, gamin, dans son sud-ouest natal, avec son père et son frère. Plus tard, il a beaucoup ridé hors compétition. 
Il concilie cette passion avec son travail pour la marque Quiksilver depuis 15 ans, avec le cinéma à ses heures perdues (prof de surf dans Camping 2) et l'animation télé (Les carnets de la glisse, sur Orange sport). Comme son frère, il aime de nombreux sports: le rugby, le snowboard, le ski…




Mais cette année, il s'est aligné sur des compétitions de SUP: le stand up paddle ou «surf debout à la rame». Peyo a été sacré champion de France 2010, fin octobre, à Biarritz. Il est actuellement 2e au classement général du tout neuf Standup World Tour. Ce circuit en 5 étapes connaît son point d'orgue cette semaine: la finale a lieu jusqu'à vendredi à Hawaï. Peyo peut y conquérir le titre mondial, pour l'instant promis au leader Kai Lenny, qui concourt à domicile…




Cette finale m'offre l'occasion de zoomer sur ce sport en plein boom depuis 2 ans… Dans le SUP, le surfeur est debout sur une longue planche et se déplace en pagayant. Une fois sur la vague, il est sur l'arrière de la planche et glisse en utilisant sa rame comme outil d'équilibre et comme pivot. Inventé par des Hawaïens dans les années 1960 pour balader les touristes, il est aujourd'hui apprécié par les riders de «big waves» comme Laird Hamilton. Mais aussi par les amateurs de mascarets et par les «randonneurs» à la cool sur les rivières ou les lacs…

© photos : www.outsidereef.com (marque de matériel dédiée au SUP)





1 commentaire:

  1. C'est top ce sport !! et Peyo un super grand champion !!

    RépondreSupprimer