dimanche 19 décembre 2010

Ludivine Furnon : de la gym au cirque

Elle était sportive. Elle est devenue artiste de cirque. 
Une suite logique ? «J'ai toujours aimé le spectacle», dit-elle. 
Conversation avec Ludivine Furnon, 30 ans.


Elle a connu la gloire dans les années 1990 comme gymnaste. Spécialité: le sol. Palmarès: médaillée de bronze aux Championnats du monde 1995 (à 15 ans) et championne d'Europe 2000. 


C'est à travers le célèbre Cirque du Soleil que Ludivine Furnon a trouvé sa reconversion, au moment de raccrocher, en 2003. 
«Ils m'avaient contactée pour me proposer un contrat pendant ma carrière, mais il était trop tôt, se souvient-elle. Quand j'ai arrêté la gym, j'y ai repensé et je les ai relancés. J'ai été formée 5 mois à Montreal. Puis j'ai participé pendant 5 ans au show Mystère à Las Vegas». L'expérience est une révélation. «On était sur scène tous les jours. Et j'adore ça, la scène, partager toutes ces émotions avec le public…»


Ambitieuse, souhaitant avoir son propre numéro, Ludivine quitte la troupe québecoise en 2008. Avec Nicolas Besnard, qu'elle a rencontré là-bas, passe un bon feeling… qui les mène à créer un duo de porté acrobatique : MainTenant. En 2009, ils gagnent la médaille d'argent au prestigieux Festival mondial du cirque de demain, à Paris. 


Cette année, ils sont programmés dans le spectacle Les plus beaux numéros du monde, actuellement au cirque Phénix et bientôt en tournée en France. C'est là que je les ai découverts. Leur numéro de main à main est impressionnant, magique et très sensuel. «On voulait instaurer un esprit différent de ce qui existe déjà, raconte Ludivine. Alors, on a cherché la fluidité, à raconter une histoire au public, à l'emmener dans une atmosphère originale».


Le cirque implique une véritable discipline et des sacrifices… «Des sacrifices que j'aime!, précise Ludivine. En gym, je m'entraînais 7 heures par jour pour 3 compétitions dans l'année, plus l'école à gérer. Aujourd'hui, c'est beaucoup moins traumatisant! Je m'entraîne 2 heures et demi par jour. Certes, je dois respecter une hygiène de vie correcte. Mais j'ai une vie normale à côté. C'est ce qui me fallait.»


Ludivine a trouvé une certaine forme de liberté. «Le cirque m'apporte l'adrénaline dont j'ai toujours besoin. Mais avec la pression du résultat en moins. Je ressens moins de stress que pendant ma carrière en gym… Même si je garde un excellent souvenir de cette époque, je me sens beaucoup plus légère aujourd'hui!» 


Le seul moment où elle a ressenti un trac comparable à celui de la compétition, c'est dans Incroyable talent, sur M6. Les télespectateurs ont élu le duo MainTenant parmi les 12 concurrents à la finale qui a lieu ce mercredi 22 décembre. «Cette émission, j'y tiens beaucoup. Passer à la télé permet de montrer ma reconversion à mes anciens supporters et me faire connaître auprès des autres personnes. Ça peut aussi m'aider pour mes projets. Je travaille un nouveau duo avec un autre partenaire : mon amoureux. Et je rêve de me produire un jour au Moulin Rouge. Gagner cette émission me permettrait de remporter un chèque de 100 000 euros qui seraient bien utiles!»


© Photos : Yan Forhan



vidéo de la demi-finale :



et pour être tenu au courant des actualités de ce blog, foncez sur :
http://www.facebook.com/pages/Spoportivement/107773839255306?ref=ts

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire