lundi 29 novembre 2010

HORS-SAISON : de l'apnée au jujitsu, l'entraînement d'Amaury Lavernhe

Le bodyboard exige de grandes qualités physiques : «On fait des manoeuvres très aériennes, explique Amaury Lavernhe. Cela demande des capacités gymniques, de l'influx, des réflexes, de la puissance musculaire, mais aussi de l'agilité, de la souplesse. Et une excellente résistance pour tenir le rythme des séries, remonter au pic en palmant comme un dingue, et garder l'énergie ensuite pour les figures.»


Son entraînement est varié : «Je fais de la musculation, du stretching, de la course à pied, de la natation. Je pratique avec bonheur la chasse sous-marine, l'apnée est un exercice fabuleux. Lorsqu'on attend les vagues pendant les compétitions, je joue souvent au tennis. Je me suis mis au paddle depuis mon dernier trip à Tahiti : un excellent moyen de locomotion, le long du lagon, qui muscle jambes et bras et stimule le sens de l'équilibre.» 
Mais Amaury pratique aussi le jujitsu brésilien, ce qui m'a intriguée… Ses explications : «Je pense que les sports de combat aident au surpassement intérieur. Le jujitsu brésilien est un sport très complet. Il me permet tout d'abord de faire travailler des muscles qui sont moins sollicités en bodyboard, donc de parfaire ma condition physique. Cela enrichit aussi ma préparation mentale, le contrôle de soi et du stress. Un exercice entre sagesse et force, respect de l'adversaire jusqu'aux limites. Et c'est bon pour tout le monde!»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire