mardi 15 juin 2010

Le pari du soleil aidant







On a beaucoup jasé sur le vélo électriquement dopé du Suisse Fabien Cancellara, synonyme de concurrence déloyale et de tricherie dans les courses cyclistes.
Florian Bailly, lui, n'aura pas à subir de telles accusations. La batterie de son vélo, il la montre au grand jour. Son but : faire de cette assistance au pédalage un bonus au service des voyageurs qui cherchent à gagner du temps sans détruire l'environnement.

Il y a quelques jours, ce Savoyard de 27 ans est parti pour un périple ambitieux : traverser l'Eurasie de la France au Japon, soit 13 000 km, en solitaire, en passant par une dizaine de pays… Le tout, en 100 jours, sur un vélo électrique autonome dont les batteries se rechargent au soleil.



Florian veut inventer une nouvelle façon de voyager. Une manière qui utiliserait les nouvelles technologies sans polluer. Son défi sportif va lui servir à prouver qu'on peut allier 3 énergies "propres" : l'humaine (celle de sa volonté et de ses muscles), l'électrique et la solaire.

Amateur de sport et de voyage, Spoportivement soutient Florian !



© Photos : Florian Bailly

© Le projet de Florian s'appelle "Sur la route du soleil levant" et peut se suivre sur Internet. http://florianbailly.typepad.com

© Après son périple, l'association "Aventure à énergie renouvelable" continuera de promouvoir les énergies alternatives. Présidente : odile.flute@aventure-energie-renouvelable.com
© On remercie le skieur Julien Lizeroux, l'un des "parrains" de Florian, d'avoir fait la promotion de cette belle aventure !


1 commentaire:

  1. très belle initiative ! j'espère qu'il a de bonnes jambes qd mm pq le Soleil ne fait pas tout... ;o)

    RépondreSupprimer